Catégories
Politique

Un virologue met en garde contre une «deuxième vague» alors que les cas de coronavirus bondissent en Belgique – POLITICO

La moyenne belge sur sept jours de nouveaux patients augmente chaque jour | Leon Neal / Getty Images

La moyenne hebdomadaire des nouveaux cas a bondi d'un tiers.

Par

Actualisé

Les infections à coronavirus en Belgique augmentent à un rythme plus rapide, suscitant l'inquiétude d'une «deuxième vague», selon le virologue belge Marc Van Ranst.

Vendredi à Radio 1, Van Ranst a qualifié la tendance de préoccupante. "Quand vous voyez ces chiffres, vous pouvez dire que la deuxième vague a commencé", a-t-il déclaré.

Un site gouvernemental montre que la moyenne sur sept jours des nouveaux patients diagnostiqués quotidiennement avec COVID-19 a bondi de près d'un tiers au cours de la semaine du 13 juillet, atteignant 114,7 patients par jour. Cela représente une augmentation de 86,9 infections quotidiennes confirmées au cours de la semaine jusqu'au 6 juillet.

Lundi, plus de 200 nouveaux cas ont été enregistrés.

S'exprimant sur le même programme, la ministre belge de la Santé, Maggie De Block, a également exprimé sa préoccupation. "Ce ne sont certainement pas de bons chiffres", a déclaré De Block.

Elle a conseillé au public d'être respectueux des mesures de sécurité imposées par le gouvernement, même «sur la plage» et «dans votre propre jardin». La décision de renforcer ou non les restrictions sera examinée lors de la réunion du conseil de sécurité du gouvernement jeudi prochain, a-t-elle ajouté.

Il reste une bonne nouvelle: les décès de COVID-19 en Belgique continuent de baisser et sont à un chiffre ou même à zéro depuis fin juin. Cependant, les experts notent qu'il existe souvent un décalage entre les nouvelles infections et les décès.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *