Catégories
Politique

Un prince belge condamné à une amende pour une infraction au lock-out espagnol – POLITICO

Le prince Joachim photographié dans un bureau de vote à Bruxelles, mai 2019 | Benoit Doppagne / AFP via Getty Images

"Je regrette profondément mes actions", a déclaré le prince Joachim, qui a assisté à une fête à Cordoue le mois dernier.

Par

Mise à jour

L'Espagne a infligé une amende de 10 400 euros au prince belge Joachim pour avoir enfreint les règles de quarantaine du pays en participant à une fête à Cordoue le mois dernier, selon El País.

Joachim a été testé positif pour le coronavirus en Belgique, après avoir assisté à la fête avec au moins 27 personnes.

Les médias belges ont cité la maison royale à l'époque affirmant que le prince s'était rendu en Espagne pour des raisons professionnelles, bien que la petite amie de Joachim, Victoria Ortiz, soit originaire de la ville andalouse.

La maison royale n'a pas expliqué comment Joachim a été autorisé à voyager en Espagne et à participer au rassemblement, malgré les règles belges interdisant aux citoyens de partir à l'étranger et les règles espagnoles interdisant aux étrangers d'entrer dans le pays, sauf quelques exceptions.

Joachim, neveu du roi de Belgique Philippe, s'est excusé le mois dernier. "Je regrette profondément mes actions", a-t-il déclaré dans un communiqué, ajoutant qu'il "accepterait les conséquences".

S'il paie l'amende dans les 15 jours, elle sera réduite de moitié.

L'Espagne est l'un des pays les plus touchés d'Europe par l'épidémie, avec plus de 27 000 décès.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *