Catégories
Politique

Les législateurs slovaques poussent l'UE à enquêter sur les décès en garde à vue en Belgique – POLITICO

Le ministre slovaque des Affaires étrangères, Ivan Korčok | Attila Kisbenedek / AFP via Getty Images

La résolution du Parlement demande au commissaire européen à la justice Didier Reynders de reprendre l'enquête.

Par

Actualisé

Le parlement slovaque souhaite que la Belgique et l'UE mènent une enquête plus approfondie sur un cas de brutalité policière présumée par des officiers belges impliquant un Slovaque, a annoncé mercredi le ministre des Affaires étrangères de Bratislava.

Ces dernières semaines, des images de la caméra sont apparues sur la manière dont la police belge a géré l'arrestation du ressortissant slovaque Jozef Chovanec, décédé en garde à vue en 2018. Les images, diffusées par sa veuve, montraient un policier assis sur Chovanec, tandis que d'autres riaient et un autre officier a semblé donner un salut nazi. Un haut fonctionnaire de la police belge a déjà démissionné pour la vidéo.

La résolution du parlement slovaque approuvée mercredi a accusé des officiers belges d'avoir utilisé une force disproportionnée et de se comporter de manière inappropriée, selon les médias slovaques. Le parlement a également exhorté le gouvernement slovaque à demander aux autorités belges et aux institutions de l'UE de veiller à ce qu'une enquête plus approfondie soit menée à bien dès que possible.

Le ministre slovaque des Affaires étrangères, Ivan Korčok, a déjà appelé à une enquête sur ce décès.

Selon les médias belges, la résolution demande spécifiquement au commissaire européen à la justice Didier Reynders de reprendre l'enquête. Reynders était ministre belge des Affaires étrangères au moment de l'incident et était chargé de maintenir le contact avec les autorités slovaques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *