Catégories
Politique

Les écoles rouvriront alors que la Belgique approuve un nouvel assouplissement des règles de verrouillage – POLITICO

Les écoles belges rouvriront à temps partiel à partir de lundi prochain pour certaines classes élémentaires et secondaires | Julien Warnand / EPA

Les coiffeurs peuvent également ouvrir sur rendez-vous à partir de lundi prochain.

Par

Mise à jour

La Belgique a confirmé mercredi que le pays assouplirait certaines mesures de verrouillage, y compris une réouverture partielle des écoles, au milieu de chiffres encourageants sur les infections et les décès dus au COVID-19.

Le Conseil de sécurité nationale, composé de politiciens et d'experts, a annoncé que les écoles rouvriront à temps partiel à partir de lundi prochain pour certaines classes élémentaires et secondaires. Les écoles maternelles resteront fermées.

Le gouvernement avait précédemment déclaré que la réouverture des écoles était son objectif, à condition que la situation continue de s'améliorer.

La Première ministre Sophie Wilmès a également fait une annonce surprise: les salons de coiffure pourraient ouvrir sur rendez-vous à partir de lundi.

La semaine dernière, la Belgique a commencé à assouplir lentement ses restrictions sur les coronavirus, permettant la réouverture des magasins et des rassemblements en intérieur de jusqu'à quatre personnes.

La deuxième phase, qui commence lundi prochain, affecte non seulement les écoles. Les musées et les zoos peuvent rouvrir sous certaines conditions, notamment l'émission de billets en ligne et l'éloignement social. Les marchés alimentaires en plein air peuvent également rouvrir si les autorités locales donnent leur feu vert et si la distanciation sociale est maintenue.

Le gouvernement a déclaré qu'il préparait une stratégie de sortie pour le reste du secteur culturel.

La prochaine phase importante commence le 8 juin, lorsque des décisions concernant le tourisme, les restaurants et les bars sont attendues. La socialisation en grands groupes peut également être abordée. Cependant, le gouvernement ne devrait pas faire d'annonce de ces mesures avant la semaine précédente.

"Il n'y aura probablement pas de retour à la normalité avant l'été", a déclaré Wilmès. "Notre stratégie sera continuellement évaluée dans les prochaines semaines."

"Je sais que certaines personnes s'inquiètent d'une deuxième vague", a-t-elle ajouté, se référant à la crainte que si les pays se déplacent trop rapidement, le virus pourrait réapparaître. "C'est un scénario que nous ne pouvons jamais exclure. C'est pourquoi nous surveillons la situation jour après jour et nous préparons à prendre des mesures immédiates si nécessaire."

Plus tôt mercredi, Steven Van Gucht, qui préside le comité scientifique qui conseille le gouvernement, a déclaré que "les tendances restent optimistes".

Le nombre total de décès en Belgique est désormais de 8 843, les chiffres journaliers étant bien inférieurs à ce qu'ils étaient du début à la mi-avril. Le nombre de patients en soins intensifs est également en baisse et est désormais tombé à 420.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *