Catégories
Politique

Le roi belge nomme le chef des libéraux flamands pour diriger les négociations de coalition – POLITICO

Le roi Philippe a demandé à Egbert Lachaert, chef du parti libéral flamand Open VLD, d'essayer de former un gouvernement de coalition | Nicolas Maeterlinck / AFP via Getty Images

Egbert Lachaert d'Open VLD tentera de sortir de l'impasse.

Par

Actualisé

Le roi de Belgique Philippe a demandé mardi à Egbert Lachaert, chef du parti libéral flamand Open VLD, d'essayer de former un gouvernement de coalition.

Le roi s'était entretenu avec les dirigeants du parti depuis que la tentative de formation d'un gouvernement par Bart De Wever du nationaliste flamand N-VA et Paul Magnette des socialistes francophones s'était effondrée la semaine dernière.

Lachaert fera rapport au roi le 28 août.

La Belgique est sans gouvernement pleinement opérationnel depuis plus de 600 jours, depuis que Charles Michel a démissionné de son poste de Premier ministre en décembre 2018.

Le 17 septembre, le gouvernement minoritaire dirigé par Sophie Wilmès devra faire face à un vote de confiance au parlement. Depuis mars, le gouvernement de Wilmès s'est vu octroyer des pouvoirs spéciaux pour gérer la crise des coronavirus, ce que les législateurs ont accepté à la condition que Wilmès tienne un vote de confiance six mois plus tard.

Si elle remporte le vote, Wilmès pourrait théoriquement rester au pouvoir jusqu'en 2024. Si elle ne le fait pas, elle devra démissionner, entraînant une nouvelle période d'incertitude. Les législateurs peuvent également décider de dissoudre le parlement, ce qui impliquerait de nouvelles élections.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *