Catégories
Politique

Le patron des chemins de fer belges met en garde contre un plan de billets gratuits – POLITICO

Un train à la gare centrale de Bruxelles en mai | Laurie Dieffembacq / AFP via Getty Images

Le gouvernement prévoit d'offrir à chaque résident 10 voyages en train gratuits cette année.

Par

Mise à jour

Le patron des chemins de fer belges, la SNCB / NMBS, souhaite des pourparlers urgents avec le gouvernement sur un plan visant à offrir des trajets en train gratuits pour stimuler l'industrie du tourisme, craignant que cela ne stimule la propagation du coronavirus.

Selon un communiqué du gouvernement ce week-end, l'État prévoit de distribuer 10 promenades gratuites, avec une place de vélo incluse, à chaque résident belge pour une utilisation sur le réseau national entre juillet et décembre.

"La distribution gratuite de laissez-passer touristiques à tous les résidents belges pose la question de la sécurité sanitaire des voyageurs et du personnel", a expliqué Sophie Dutordoir, PDG de la SNCB, dans un communiqué. réponse tweetée Dimanche. Elle a déclaré que la société "ne mettrait en aucun cas en danger la sécurité pour laquelle elle a travaillé extrêmement dur" et a appelé à une consultation urgente sur la façon dont le programme fonctionnera dans la pratique.

Alors que les Verts font partie de ceux qui soutiennent le plan, d'autres mettent en garde contre les craintes de surpeuplement des services desservant les points chauds côtiers tels qu'Ostende et Knokke.

"En promouvant le travail à distance, nous essayons de soulager les transports en commun, et donc de les rendre plus sûrs", a expliqué Marc Van Ranst, virologue. "Alors les billets de train gratuits sont à l'heure actuelle un risque de surpeuplement des trains."

Pendant les mois d'été, la SNCB doit régulièrement proposer des services spéciaux le week-end pour transporter les résidents de Bruxelles vers la côte.

"Que le (gouvernement) veuille promouvoir à nouveau l'utilisation des transports publics comme mode de transport durable auprès de la population", a déclaré Dutordoir dans un tweet. "Cependant, la façon dont la décision a été prise … sans aucune consultation, soulève de très sérieuses questions. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *