Catégories
Politique

La Belgique resserre les règles pour les voyageurs des zones rouges de coronavirus – POLITICO

Les voyageurs arrivant en Belgique au 31 décembre et ayant séjourné plus de 48 heures dans les zones rouges du coronavirus devront se mettre en quarantaine et passer un test PCR le premier et le septième jour après leur entrée.

Le comité de consultation belge a décidé des règles lors d'une réunion virtuelle mercredi. Dans un communiqué de presse, le Premier ministre Alexander De Croo a annoncé que les mesures s'appliquent aussi bien aux résidents qu'aux non-résidents jusqu'au 15 janvier.

La quarantaine ne peut être levée que si le test PCR obligatoire – considéré comme plus précis que les tests antigéniques rapides – effectué le septième jour est négatif. D'autres contrôles seront effectués pour s'assurer que les non-résidents remplissent le formulaire de localisation des passagers (PLF) et présentent un test négatif.

Les exceptions à la quarantaine incluent les personnes effectuant des tâches essentielles, les étudiants qui doivent passer un examen ou les personnes qui sont restées à l'étranger pour des raisons professionnelles.

Pour le personnel du Parlement européen, un centre de test et un formulaire supplémentaire étaient déjà en place avant les vacances. Le porte-parole adjoint de l'assemblée a déclaré que les responsables s'attendaient à ce que le renforcement vise à garantir que son propre centre de test traiterait du personnel venant de l'étranger, afin d'éviter de surcharger les installations belges.

Les mesures font suite à un appel d'experts exhortant le gouvernement à prendre des mesures plus strictes sur les voyageurs. Ils ont fait valoir que le système actuel – obligeant les voyageurs à remplir le PLF évaluant le besoin de quarantaine – n'était pas suffisant et trop facile à contourner.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *