Catégories
Politique

La Belgique réduit les bulles sociales et la taille des événements au milieu du pic de coronavirus – POLITICO

La Belgique fait face à de nouvelles restrictions liées aux coronavirus | Julien Warnand / EPA

Le gouvernement belge a annoncé lundi de nouvelles mesures pour enrayer la tendance à la hausse des cas de coronavirus – Anvers supportant le plus gros de ce que l'on craint d'être le début d'une deuxième vague.

Les bulles sociales seront réduites à cinq personnes, contre 15 actuellement, a annoncé la Première ministre Sophie Wilmès à l'issue d'une réunion du conseil de sécurité nationale.

Contrairement aux règles actuelles, ces cinq personnes doivent rester les mêmes. Les nouvelles mesures entreront en vigueur le 29 juillet et devraient durer au moins quatre semaines. Les excursions de groupe sont limitées à dix personnes.

Le nombre de personnes autorisées à assister aux événements sera réduit de moitié à 100 à l'intérieur et 200 à l'extérieur. Le travail à domicile est également «fortement recommandé», a-t-elle déclaré. Les gens devront également faire leurs achats seuls et ne devront pas passer plus de 30 minutes dans un magasin.

Les nouvelles mesures interviennent quatre jours seulement après que le pays a augmenté l'utilisation obligatoire des masques faciaux et obligé les restaurants et les bars à conserver les coordonnées des clients pour faciliter la recherche des contacts. À l'époque, Wilmès affirmait que la bulle de 15 personnes pourrait être maintenue si tout le monde respecte la règle.

Mais les cas en Belgique continuent d'augmenter, avec une augmentation de 71% de la moyenne des cas au cours des sept derniers jours enregistrés, par rapport aux sept jours précédents. Il y avait en moyenne 279 nouveaux cas par jour, ce chiffre atteignant un sommet le 22 juillet, alors qu'il y avait 542 nouvelles infections. Les admissions à l'hôpital ont également augmenté de 30% par rapport à la semaine précédente.

Avec près de la moitié des nouveaux cas la semaine dernière à Anvers, des mesures plus strictes devraient être annoncées plus tard lundi.

Wilmès a fait part de "graves inquiétudes" concernant la situation à Anvers. "L'urgence de la situation à Anvers nécessite des mesures fortes qui doivent être prises immédiatement", a-t-elle déclaré.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *