Catégories
Politique

La Belgique lance une application de recherche de contacts pour les coronavirus – POLITICO

Etudiants à Namur | Eric Lalmand / AFP via Getty Images

L'application a été mise à disposition mercredi.

Par

Mis à jour

Les autorités belges ont lancé mercredi leur application de recherche de contacts Coronalert pour aider à arrêter la propagation du coronavirus.

L'application alerte les utilisateurs s'ils ont été en contact étroit avec des personnes testées positives pour le virus – un peu comme des applications similaires qui ont été déployées en France, en Allemagne et dans de nombreux autres pays européens au cours des derniers mois.

L'application a été mise à disposition sur les magasins d'applications d'Apple et de Google mercredi. L'application a besoin de 15% des Belges pour s'y inscrire afin de fournir les premiers résultats, a déclaré mardi le chercheur et co-créateur de l'application Axel Legay aux médias locaux.

L'application belge fonctionne selon le modèle «décentralisé», ce qui signifie que les données ne sont pas stockées de manière centralisée par une autorité gouvernementale mais plutôt conservées dans les téléphones des personnes pendant une période de 14 jours. Un groupe de chercheurs européens a plaidé pour cette approche avant l'été pour limiter les risques de violation de la vie privée.

Les applications ont été présentées comme un outil clé pour lutter contre la propagation du virus au cours des premiers mois de la pandémie. Mais la mauvaise utilisation par les personnes qui hésitent à transmettre leurs informations aux gouvernements et aux géants de la technologie, combinée aux limites techniques de la fonctionnalité au-delà des frontières, a entravé les efforts.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *