Catégories
Politique

La Belgique annonce un deuxième verrouillage du coronavirus – POLITICO

Le Premier ministre belge Alexander De Croo a annoncé un verrouillage national «renforcé» à partir de lundi, avec des magasins jugés non essentiels à la fermeture et des visites familiales interdites. Un congé scolaire prévu sera prolongé jusqu'au 15 novembre.

"Nous avons pris la décision d'un verrouillage renforcé", a déclaré De Croo. «Ce sont les mesures de la dernière chance.»

Lors d'une conférence de presse vendredi, De Croo a déclaré que les visites au domicile de la famille et des amis ne seront plus autorisées et qu'un seul contact étroit sera autorisé à l'extérieur du foyer. Il existe une exception pour les personnes vivant seules, qui sont autorisées à avoir des contacts étroits avec deux personnes extérieures à leur foyer.

Le télétravail deviendra obligatoire. S'il n'est pas possible de travailler à domicile, le port d'un masque facial sur le lieu de travail est obligatoire et la ventilation doit être garantie.

Toutes les écoles resteront fermées jusqu'au 15 novembre (la semaine commençant le 2 novembre est un jour férié prévu). Après cela, les enfants des jardins d'enfants et des écoles primaires seront autorisés à fréquenter l'école comme d'habitude. Les écoles secondaires des deuxième et troisième niveaux offriront un enseignement à distance à la moitié de leurs élèves; l'autre moitié sera présente sur place.

Les cours universitaires auront lieu pratiquement au moins jusqu'au 1er décembre. Après cela, les étudiants de première année seront autorisés à y assister sur place.

Les magasins non essentiels, y compris les coiffeurs, fermeront à partir de lundi.

Les funérailles peuvent avoir lieu jusqu'à 15 personnes, sans cérémonie par la suite.

Le ministre belge de la Santé, Frank Vandenbroucke, a déclaré que «cela va complètement paralyser notre vie sociale. C’est difficile, c’est un verrouillage. »

Les restrictions interviennent quelques jours après que la France a annoncé un deuxième verrouillage.

La Belgique a le taux d'infections à coronavirus le plus élevé d'Europe. Le pays a du mal à trouver une approche unifiée et coordonnée de la pandémie, et a jonglé entre les intérêts économiques du nord du pays et la situation dans le sud de la Wallonie, la région la plus durement touchée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *