Catégories
Politique

Bruxelles est la clé du contrôle de l'épidémie belge de coronavirus, selon les experts – POLITICO

Les masques sont désormais obligatoires dans de nombreux quartiers de Bruxelles | Benoit Doppagne / AFP via Getty Images

Le pic des infections en Belgique était principalement dû à une épidémie à Anvers, mais maintenant que cela ralentit, les experts se concentrent sur un pic dans la capitale.

Par

Actualisé

Le sort de l'épidémie de coronavirus en Belgique est entre les mains de Bruxelles, ont averti les experts nationaux.

Le pic inquiétant d'infections en Belgique est principalement dû à une épidémie à Anvers, qui représente un tiers des nouveaux cas. Anvers a introduit de nouvelles mesures restrictives, telles qu'un couvre-feu nocturne, et a réussi à réduire les infections de 17%. Les experts se tournent désormais vers Bruxelles.

"A Bruxelles, le nombre de nouvelles infections augmente. Aujourd'hui, nous constatons même une augmentation de 42 pour cent. Si ce nombre continue d'augmenter ainsi, le chiffre national pourrait remonter", a déclaré l'épidémiologiste Brecht Devleesschauwer à la VRT.

La capitale belge est en train de devenir un nouveau hotspot et connaît une augmentation des infections, tandis que les taux dans le reste du pays baissent. Le pays a signalé 588 nouveaux cas par jour de la semaine dernière à dimanche, ce qui est légèrement inférieur au peu plus de 600 cas signalés la semaine dernière.

Plus tôt cette semaine, Bruxelles a imposé des masques obligatoires partout, ce qui a rencontré des niveaux de conformité mitigés. Les experts disent qu'il faudra au moins une semaine avant que ses effets ne soient visibles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *